Le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) informe les allergiques aux pollens de graminées que la saison est lancée !

Les précipitations de fin avril-début mai ont favorisé la croissance et le développement des graminées.

De début mai à fin août, on devrait donc retrouver les pollens de graminées présents sur toute la France. Durant cette période, les épisodes de pollution atmosphérique pourront exacerber les symptômes des allergiques. Seules les averses de pluie pourront apporter un peu de répit aux allergiques en plaquant les pollens au sol, mais elles favoriseront aussi la croissance des graminées qui libéreront davantage de pollens dès que le soleil fera son retour.

Les graminées sont les herbacées que l’on voit pousser le long des routes, dans les champs, et même parfois sur les ronds-points ! Plusieurs sont très allergisantes comme la fléole, la fétuque, le seigle, l’avoine, le blé, … Les pollens de graminées ont un potentiel allergisant très élevé provoquant chez les allergiques de nombreux symptômes oculaires, nasaux, et même respiratoires.
Les allergiques doivent suivre les traitements prescrits par leurs médecins et allergologues ou les consulter en cas de symptômes allergiques.

Vous pouvez être informés chaque jour de l’évolution des risques allergiques liés aux pollens via la carte de vigilance sur la page d’accueil du site du RNSA www.pollens.fr

Retrouvez aussi ici les cartes de modélisation à 5 jours des concentrations de pollens de graminées sur la France entière.

Pour plus d’informations, sur les plantes présentant un risque pour la santé humaine, vous pouvez consulter : 

La liste des espèces pouvant être toxiques en cas d’ingestion

La liste des espèces pouvant entraîner une allergie respiratoire par le pollen

La liste des espèces pouvant entraîner des réactions cutanéomuqueuses

 

Source : Communiqué de presse du 9 mai 20234, RNSA